William Mesguich

Image

metteur en scène, Comédien

Comédien et metteur en scène français, William Mesguich est né en 1972 à Fontenay-sous-Bois, en France. Il est le fils de l’acteur et metteur en scène Daniel Mesguich. Il étudie d’abord les lettres modernes à la Sorbonne avant de suivre les cours d’art dramatique de Philippe Duclos, pour rejoindre ensuite l’école de Pierre Debauche. William Mesguich a seulement dix ans lorsqu’il monte sur les planches pour interpréter Hippolyte de Garnier dans une mise en scène d’Antoine Vitez.

L’année suivante, Roger Planchon le dirige dans Athalie de Jean Racine au Théâtre National Populaire de Villeurbanne. Depuis, il a enchaîné les rôles et collaboré avec des metteurs en scène comme Daniel Mesguich (Marie Tudor de Hugo, La Seconde Surprise de l’Amour de Marivaux, le Diable et le Bon Dieu de Jean-Paul Sartre, Antoine et Cléopâtre de Shakespeare, le Prince de Hambourg de Kleist).

Avec Pierre Debauche il joue Le Roi se meurt d’Ionesco, Tartuffe de Molière; avec Madeleine Marion Les Troyennes de Sénèque; avec Frédérique Smetana Fin de monde chez Gogo et l’Echange de Claudel; avec Jean-Louis Benoît Paul Schippel de Karl Sternheim. Il joue pour Miguel Angel Sévilla Alice Droz, et pour Vincent Poirier, ou encore pour Robert Angebaut.En collaboration avec Philippe Fenwick, il fonde le Théâtre de l’Étreinte en 1998.

Avec ce dernier, il monte de nombreuses pièces telles que Fin de Partie de Beckett, L’Avare de Molière, Le Chat botté de Perrault, L’Histoire du soldat de Stravinsky, Le Cabaret des monstres, La Légende des porteurs de souffle, La Légende d’Antigone, Confusion de Philippe Fenwick, Comme il vous plaira (2004) de Shakespeare, Comment devient-on chamoune, Ruy Blas (2006) de Victor Hugo, La Veuve, la couturière et la commère (2007), La Belle et la bête (2008) de Charlotte Escamez, L’Entretien de M. Descartes avec M. Pascal le Jeune (2008) de Jean-Claude Brisville.

En tant que scénographe, il a signé Ruy Blas en 2006 et La Veuve, la couturière et la commère en 2007. Il prête également sa voix à la radio pour des fictions dramatiques, notamment sur France Culture avec Jacques Taroni. Acteur de talent, il joue aussi au cinéma. Il a donné la réplique à Charles Berling, Claude Brasseuret Jean-François Stévenin dans Fait d’hiver de Robert Enrico, en 1999. L’année suivante, on le voit dans La Fidélité de Andrzej Zulawski, aux côtés de Sophie Marceau, Pascal Greggory et Guillaume Canet.

Par ailleurs, sur le petit écran, il apparaît dans Voici l’orage de Nina Companeez, La Foire aux célibataires de Lorenzi, La Nuit Shakespeare d’Éric Sautet, Si cinq rois valaient cette dame de Pierre Alain Lodt…William Mesguich est également animateur de cours et de séminaires lors des résidences de sa compagnie à travers toute la France.

Ouvrage