Contes pour apprendre à lire la Musique


Les deux volumes de cette collection enseignent la lecture des premières notes de musique dans un cadre ludique qui charmera petits et grands.

Suivez les aventures des notes, apprenez le nom des instruments, rencontrez la Clé de Sol et la Clé de Fa: visitez un monde habité par des animaux merveilleux !

Aucune connaissance musicale préalable n’est nécessaire ni pour l’enfant, ni pour l’adulte accompagnant.

De Monsieur Do au Corbeau Do en passant par la souris Fa et le serpent Si, tous vous attendent avec impatience !

Albums jeunesse à partir de 3 ans.

VIDEOS

ARTICLES DE PRESSE


L’Immeuble musical est un charmant livre dédié aux enfants de trois à neuf ans. Il s’agit de contes pour apprendre la musique imaginés par Vanessa Callico ( professeur de formation musicale) et illustrés par SeL. Pédagogiques, ils entrouvrent les portes de la lecture musicale dès le plus jeune âge. Magnifiquement dessinés, les animaux portent le nom des notes ( le corbeau do, la souris fa…) Les dessins pastel, pleins d’humour et chargés de symboles, suggèrent presque déjà l’univers sonore.
Ils aident à la reconnaissance des signes élémentaires, comme les clés de sol et de fa. Puis ce sont les notes et leur lecture qui se découvrent: Monsieur do et Madame ré adoptent le chat mi.
Ces aventures fantaisistes ont saisi la psychologie de la narration enfantine, qui s’intéresse davantage à l’émotion des personnages qu’à la continuité de l’histoire. Les enfants se familiarisent avec les ondulations des dessins, associés au mouvement de la musique, avant de repérer les héros sur la portée, devenue l’immeuble musical. L’apprentissage est lent, bien conçu, poétique, et s’achève sur une lecture des notes de la clé de sol.
On espère un volume consacré à la clé de fa.
Amis bluesmen, une fois n’est pas coutume, voici un album destiné à vos musiciens en herbe! Conçu par une artiste musicienne pédagogue qui a voulu gommer tout l’aspect rébarbatif de l’apprentissage du solfège en choisissant une méthode ludique et amusante, ce joli album fait découvrir les bases de la musique au jeune public. Une façon originale et attrayante, sous la forme d’un conte illustré, peuplé de personnages sympathiques et pittoresques, qui permet à l’enfant de s’amuser à distinguer les instruments aux sons graves de ceux aux sons aigus, et d’ apprendre à dessiner la clé de sol (la maman des oiseaux) et la clé de fa (le loup), de se familiariser avec chacune des notes de la portée, et de s’exercer régulièrement à les lire jusqu’à connaître toute la portée. Ainsi, un jour, la clé de sol reçut en cadeau un immeuble, la portée, où logent d’étranges habitants qui ont tous une apparence et une place bien déterminée par leurs histoires. A chaque étage demeure un personnage, à commencer par Monsieur do, le gardien de l’immeuble, qui ne quitte jamais son chapeau, la souris fa, le lapin sol, le chat mi et ses grandes moustaches, le serpent si, etc.
Une édition très étudiée, au format italien, qui en 40 pages d’illustrations soignées, poétiques, à la mise en couleur aux tons clairs, offre un apprentissage adapté aux petits à partir de 4-5 ans jusqu’à 10 ans. Pour faire plaisir utilement à vos enfants, et en faire peut-être de futurs bluesmen!
Lequel préféreras-tu, la souris Fa, le lapin Sol, le pigeon La???
De délicieux dessins, une charmante histoire, ce conte est un album musical plein de douceurs et de plaisir pour les enfants (mais pas que ;)- qui démarrent la musique. On en oublierait presque que cet album est à but pédagogique… n’est ce pas la preuve qu’il est réussi…

>>> Top Parents

Cet album est tout simplement étonnant par le texte et par les illustrations. Il propose aux petits d’apprendre les notes de musique de manière amusante et sans aucune contrainte ni ennui. L’auteur fait appel à des oiseaux, de petits animaux qui chacun à leur manière sont à l’origine de l’existence d’une note de musique ou d’une clef. Rien de rébarbatif dans cet apprentissage bien au contraire car toutes les notes de la gamme ont une histoire facile à comprendre et à mémoriser.
L’illustration d’une finesse extrême et tout en arabesque, les tons pastels, la légèreté du trait ajoutent de la féerie à cet album hors du commun. Les lecteurs petits et grands éprouveront un plaisir certain à découvrir les notes de musique sous un angle inédit tout en laissant vagabonder leur imagination d’une illustration à l’autre. Une belle réussite.
L’Immeuble Musical, un indispensable pédagogique pour Florence F., enseignante de l’école primaire Pierre et Marie Curie de La Celle Saint-Cloud:
Quel beau livre ! Un conte à l’univers doux, lyrique, pastel, apaisant… C’est une invitation au voyage musical, une belle histoire qui permet d’apprendre tout en douceur la position, le nom et les tonalités des notes de musique sur une portée.
En parcourant ce livre, les enfants découvrent une introduction au solfège sans austérité.
Les élèves de la CLIS ont aimé rencontrer les notes transformées en personnages( habitants de l’immeuble musical ), les clés, qu’ils ont pu dessiner, les aigus et les graves.
(…) C’est un livre à recommander dans le cadre d’un éveil musical , à l’ecole maternelle notamment ou à l’école primaire lorsque l’on fait connaissance avec les instruments.
Avis : Indispensable.
Comme je le fais chaque année, j’ai arpenté les allées de la Foire du Livre de Bruxelles 2016, afin d’y découvrir de nouveaux albums, livres, CD’s, consacrés à la musique et aux tout-petits.
Parmi de nombreuses propositions pédagogiques intéressantes, j’ai remarqué un livre de contes musicaux intitulé « L’immeuble Musical ». Cet album propose de découvrir les occupants de cet immeuble insolite qui sont les notes de DO à DO qui sont sur la portée en clé de sol. Des notions essentielles y sont abordées de manière ludique autant qu’efficace pour s’exercer à la lecture des notes.
L’auteure de ce merveilleux ouvrage, Vanessa Callico, est une artiste-musicienne, qui enseigne la Formation Musicale en conservatoire dans la région parisienne, depuis plusieurs années.
Sel, sa collaboratrice a illustré cet album jeunesse avec pertinence et beaucoup de sens poétique.

Pour qui cet ouvrage ?
J’invite les professeurs de musique, bibliothécaires, parents, parrains ou marraines de petits bouts de 3 ans et plus, à faire la découverte de cet immeuble musical. Je vous souhaite de partager des moments de bonheur avec vos élèves ou vos enfants tout au long de la lecture et la relecture de cet ouvrage.

Découverte de l’album par des élèves
Je viens de présenter cet album à une dizaine d’élèves âgés de 3 à 10 ans. Certains ne sachant pas encore lire les notes, d’autres les lisant déjà avec plus ou moins de facilité. Quelques soient leurs acquis, tous les élèves, garçons ou filles, petits ou grands, tous ont été subjugués par ce livre qui les plongent, avec naturel, dans un monde imaginaire qui les interpelle.
Chaque note, subtilement représentée par un personnage-habitant de l’immeuble, justifie sa position sur la portée par sa personnalité et son histoire propre. Les élèves font remarquer que c’est bien plus facile de retenir le nom de la note grâce au personnage associé. Que ce soit un moyen mnémotechnique pour certains ou par attachement aux personnages pour d’autres, le résultat est là : l’enfant a envie de lire et relire les notes. Plusieurs de mes petits ont également voulu les dessiner…

>>> Arc En Sons

En voilà un très bel album. Vous avez envie de faire découvrir la musique à vos enfants ou même vous avez envie d’apprendre à lire une portée basée sur la clé de Do ?
L’apprentissage est sous forme d’histoire, la jolie histoire de la Clé de Do à qui on offre une portée musicale en immeuble. On fait connaissance des notes une à unes. Des petits détails mémo-techniques sont donnés pour retenir leur emplacement ainsi que des petits exercices à faire.
Cette histoire contée nécessite la présence d’une personne sachant lire pour car il y a du texte. Les personnages sont très mignons et le coup de crayon est vraiment très beau. Chaque page est très colorée mais en aucun cas cela est agressif, c’est doux et très agréable.
C’est un album qui donne en plus vraiment envie d’être lu et relu, ou au moins feuilleté pour profiter des belles illustrations. Il est ludique et facile à comprendre.
Nous avons ainsi un premier volume pour commencer à s’initier à la musique avec plaisir et même si on ne va pas plus loin dans notre exploration, c’est un album qu’on gardera pour le plaisir des yeux.

Hiromishi

>>> Onirik

Le solfège, rébarbatif, trop théorique, abstrait… laisse parfois un souvenir amer voire douloureux à certains parents ou grands-parents, si bien qu’ils hésitent parfois ou renoncent même à permettre à leurs enfants de découvrir ce langage spécifique, celui de la musique écrite. Sans remettre en cause ces choix parentaux que je respecte, j’aimerais simplement partager aujourd’hui une approche de l’écriture musicale plus ludique qui remporte un vif succès auprès des enfants. Il s’agit du livre
L’Immeuble Musical
Les aventures de fabuleux animaux, de personnages attachants et de drôles de notes
Les lecteurs, petits et grands, suivent les aventures de drôles de personnages, d’animaux merveilleux et attachants et de drôles de notes :
Monsieur Do qui ne se sépare jamais de son chapeau… à moins qu’un corbeau… chut ! Une reine, une vieille dame, des policiers… Un chat très timide, une souris fatiguée de courir partout, un lapin, un pigeon un peu trop gourmand, un aventurier qui adopte un serpent comme animal de compagnie…
Les aventures de tout ce petit monde nous emportent, emportent les enfants qui se mettent à lire les notes de musique comme si de rien n’était, tout en s’amusant !
Outre, une histoire merveilleuse, L’Immeuble Musical propose un voyage visuel empli de douceur, de couleurs et de poésie grâce au talent de l’illustratrice lyonnaise Sel, Séverine Laurent de son vrai nom*. Je n’en finis pas de plonger mon regard dans ces pages colorées où les personnages prennent vie…
Un conte musical pédagogique
Ce conte musical est le fruit d’un travail de recherche initié par Vanessa Callico, professeur de Formation Musicale (nouvelle dénomination de ce qu’on appelait avant « solfège ») en conservatoire depuis plusieurs années.
Passionnée par la transmission aux plus jeunes, cette musicienne a mené des recherches afin de rendre l’apprentissage des fondamentaux de la musique plus accessible en utilisant l’imaginaire débordant des enfants.
En effet, selon l’auteur (qui est loin d’être la seule à partager ce point de vue), l’imaginaire est un chemin par excellence pour susciter la motivation et entrer dans les apprentissages.
Ce conte musical pédagogique est donc le fruit d’une expérience de terrain auprès des enfants, d’une volonté de transmettre la musique de manière ludique et bienveillante et d’une réflexion autour, notamment des pédagogies Montessori et Freinet.
A travers les péripéties des aventures des habitants de l’immeuble musical, Vanessa Callico laisse aussi s’exprimer son talent d’écrivain de roman de style fantastique.
A travers ce conte musical, les enfants de 3 à 9 ans (mais cela n’exclut pas les plus grands !) pourront apprendre à lire les notes sur la portée, en clé de sol : do, ré, mi, fa, sol, la, si et do. Vous l’aurez compris, l’immeuble musical dont il est question n’est autre que la portée (les cinq lignes sur lesquelles se posent les notes de musique) !
La visée pédagogique de L’immeuble musical n’enlève rien au côté merveilleux de l’univers habituel d’un conte, bien au contraire ! C’est d’ailleurs ce qui fait l’originalité de ce livre et son succès auprès des enfants.
Aucune connaissance musicale préalable n’est nécessaire, ni pour l’enfant, ni pour l’adulte accompagnant.
Alors, prêts pour tenter l’aventure ?!
Les enfants ont aimé
J’ai eu l’occasion de proposer ce livre à Léa, 5 ans et Alex, 8 ans.
Je ne doutais pas des capacités des enfants à entrer dans l’imaginaire et rien que l’histoire en elle-même et les illustrations poétiques m’ont poussées à leur faire découvrir ce livre.
J’étais toutefois un peu sceptique, je l’avoue, sur le côté apprentissage des notes… J’ai sûrement perdu une part de l’imagination débordante enfantine ! Du coup, j’ai vraiment été surprise de constater que les enfants, non seulement « accrochaient » à l’histoire et qu’en plus, ils prenaient plaisir à retrouver le nom des notes, à les lire et… à les retenir.
Léa, 5 ans, a aimé que je lui lise l’histoire. Elle était aussi toute contente de pouvoir s’exercer à repérer sur la portée d’abord les personnages et animaux de l’histoire. Ainsi c’est elle qui « lisait ». Et assez vite, elle était capable de prononcé directement le nom de la note, sans verbaliser le nom du personnage qui lui correspondait. En deux jours, elle savait déjà reconnaître un bon nombre de notes !
Alex, 8 ans, qui aime les mots, les phrases et les histoires mais un peu « fâché » avec la lecture, a apprécié ce conte. Et il a été époustouflé par la créativité et l’originalité des illustrations. Il a eu un coup de cœur particulier pour celle du serpent à la page 30 !
L’objectif avec Léa et Alex n’est pas directement de leur apprendre à lire la musique. En effet, ce n’est pas un choix délibéré de leurs parents. Toutefois la pratique musicale n’est pas étrangère à la famille. Il s’agit donc ici plutôt d’une initiation, d’une ouverture, d’une première découverte de ce langage musical qu’ils auront peut-être l’opportunité de découvrir davantage au cours de leur vie.
Je suis certaine que ce livre peut accompagner et aider les enfants qui prennent des cours d’éveil musical, de formation musicale (solfège) et/ou d’instrument au conservatoire, en école de musique ou avec un professeur à domicile.
Si comme moi, vous avez gardé des souvenirs traumatiques du solfège et des cours de flûte du collège, mais que vous n’avez pas envie de transmettre ces lourdes séquelles de votre enfance à vos chères petites têtes blondes, vous sauterez sur L’immeuble musical, un indispensable de toute bibliothèque enfantine qui a reçu un très bel accueil critique, bien mérité.
Après une première approche des différentes catégories d’instruments de musique, et une distinction entre la clé de sol, liée aux oiseaux, et la clé de fa, la reine des loups, le (petit) lecteur suivra les aventures des étranges habitants de l’immeuble musical, dont Mr Do est le concierge bienveillant (et c’est pour cela qu’il est tout en bas de l’immeuble !).
Et Mme Ré, pourquoi vit-elle tout près de Mr Do ? Mais parce que ces deux-là sont amoureux pardi !
Grâce à ce conte ludique remarquablement bien écrit, 
Vanessa Callico apprend aux enfants le solfège, réconciliant au passage leurs parents avec l’apprentissage de la musique.
Les dessins de Sel, plein de fantaisie et de poésie, nous embarquent dans ce beau voyage musical et font de ce livre un objet plein de charme.
Grâce à une méthode progressive – on lit d’abord les notes avec les dessins des petits personnages, et seulement dans un second temps avec les signes noirs, l’enfant peut se familiariser très jeune avec la lecture des notes, dès 3 ans et jusqu’à 9 ans selon l’auteure, professeur de formation musicale.
Mais cet album saura en fait charmer petits et grands, et moi qui ai un peu honte, dans une famille et belle-famille qui compte un certain nombre de musiciens, de devoir encore déchiffrer les notes à la vitesse escargot, je sens que je vais le consulter en secret, avant de pouvoir le lire, un jour, à un enfant.
Et après vous être bien installé dans l’immeuble musical, faîtes une excursion dans le royaume des loups, à la découverte de la clé de fa, et retrouvez-y vos petits héros !

Joanna, éditrice.

Ce petit bijou d’illustrations ma-gni-fi-ques m’est enfin parvenu après bien des péripéties postales ! J’avais rencontré Vanessa Callico au salon “Etonnants voyageurs” de St Malo et son album a été mon gros coup de cœur. Il est vraiment trop beau et je n’ai pas pu résister à le mettre en vidéo ! Vous y ferez la connaissance de Monsieur Do et de Madame Ré et vous comprendrez pourquoi Mr à toujours un chapeau et Mme de long cheveux. Mais il y a bien d’autres personnages et c’est vrai qu’il est beaucoup plus facile de retenir les notes de cette façon mais surtout de mémoriser leur place sur cet “immeuble musical”. Un vrai régal pour tout le monde ! La couverture est superbe et le petit héron d’argent (nom de la maison d’édition) incrusté donne la sensation d’avoir une pièce unique ! A consommer sans modération !
Kristyne

>>> Les livres ont des oreilles ( vidéo)

Dans cet immeuble où vit la Clé de Sol, on peut rencontrer Monsieur Do et Madame Ré. Il y a aussi leur Chat Mi qui chasse la souris Fa, et n’oublions pas l’adorable Lapin Sol et le Pigeon La de la vieille dame du 3e. Au 4e, un explorateur à rapporter le Serpent Si d’un de ses voyages… Bref, c’est un joyeux ménage dans les appartements de l’immeuble de la Clé de Sol !
Vous l’avez peut-être compris, cet album parle de musique et l’immeuble de la Clé de Sol n’est autre que la portée d’une partition. Toutes ces histoires ont pour but de donner des moyens mnémotechniques pour retenir les notes et leur emplacement. Il y a des choses plus ou moins évidentes mais dans l’ensemble, c’est une histoire cohérente qui peut vraiment aider les tout-jeunes musiciens. À l’âge où les enfants aiment lire et relire les mêmes livres, celui-ci se prêtera bien à un apprentissage tout en douceur des notions de la musique.
Quelques petits exercices de lecture musicale s’intercalent à l’histoire pour bien associer chaque personnage à la note qui lui correspond.
Les illustrations de SeL sont douces et au trait fin, avec des peintures à l’aquarelle très jolies.
Un album avec une chouette histoire pour apprendre de façon ludique les premières notions de musique dès la maternelle.
>>> La littérature jeunesse de Judith et Sophie
imaginez qu’il soit possible d’apprendre à lire les notes de musique dès le plus jeune âge tout en amusant. C’est ce que propose cet album de contes musicaux pédagogiques. Découvrez comment déchiffrer la première portée de clé de sol dans un cadre ludique qui charmera petits et grands.
On connaît la musique!
Passionnante expérience pédagogique et artistique, cet immeuble musical se propose carrément d’initier au solfège les plus jeunes, à partir d’une série de contes musicaux superbement illustrés. Ici, les loups se cachent dans les gros instruments qui font les sons graves, et la maman des oiseaux, qu’on appelle la clé de sol, ressemble à un soleil. On gravira ensuite toute la gamme, faisant connaissance avec tous ses habitants, de Monsieur do au serpent si qui aime l’eau – c’est pourquoi il se cache dans les tuyaux du milieu de la portée.
L’idée est intéressante et apporte sans aucun doute un appui sérieux à la découverte de la musique. Mais ce n’est qu’un auxiliaire: les contes musicaux de Vanessa Callico ne fonctionnent vraiment que sous la conduite d’un plus grand. Autrement dit, un excellent outil … pour enfants motivés.
Deux familles d’instruments se côtoient, les loups à la voix grave et les oiseaux qui volent dans les aigus. Les loups ont une maman la Clé de Fa et les oiseaux la Clé de Sol. Chaque famille vit dans un immeuble appelé « La portée ». Les éditions du Héron d’Argent vous accueillent à L’Immeuble musical, un conte à la découverte de la Clé de Sol.
Le solfège c’est fastidieux et rasoir. Ou, du moins, c’est ainsi qu’il est souvent perçu. Mais lorsqu’on apprend la musique il faut bien commencer par les bases. La musique est une langue vivante, les notes sont son alphabet et le solfège sa grammaire et ses clés de compréhension.
Richement illustré par SeL avec beaucoup de goût et de douceur, L’Immeuble musical est une méthode efficace pour apprendre la clé de Sol. Avec ce conte ludique le solfège devient un jeu. Transformées en personnages les notes et les clés vivent une aventure passionnante. Le lecteur s’attache naturellement à Monsieur Do, Madame Ré, le chat timide Mi, la Souris Fa si fatiguée de courir…
L’auteure Vanessa Callico, enseignante titulaire du Diplôme d’État de Formation Musicale, a trouvé des techniques mnémotechniques et comme on retient avec facilité les paroles d’une comptine, en racontant l’histoire on mémorise la position des notes sur la portée.
L’Immeuble musical est une réussite pour l’apprentissage des notes. Espérons une suite pour découvrir la Clé de Fa.

>>> Adam et Ender

Destiné aux enfants de 3 à 9 ans, cet album à l’italienne de 40 pages nous présente un contenu pédagogique excellent, imaginatif, déjà testé par l’auteur dans ses classes, et richement illustré par SeL.
Je recommande fortement ce premier tome, en attendant la suite avec impatience.
Testez-le dans vos petites classes !
>>>Internotes