L’Apprentie Faucheuse

(6 avis client)

Série : Rouge Sang et Noir Corbeau – Tome 1/2


« Aujourd’hui, je suis morte. »

Amélia Pratt était une simple domestique, pauvre et sans avenir. Mais par une froide nuit d’hiver de l’année 1850, un homme la précipite dans la mort.
Elle renaît alors sous les traits de Red Death, l’une des sept petites faucheuses. Désormais, son rôle est de pourchasser les esprits errants et les fantômes. Et à ce petit jeu-là, elle est la meilleure !
Pourtant, elle n’a pas choisi l’Ankou le plus docile pour la seconder dans sa tâche. En effet, le beau Rain n’est autre que son propre meurtrier, désormais contraint de lui obéir pour l’éternité…
Entre complots, dangers et trahisons, parviendra t-elle à accomplir son rêve : devenir la prochaine Grande Faucheuse du Sanctuaire de la Mort ?

En stock

20.00 

Description

Titre : L’Apprentie Faucheuse
Série : Rouge Sang et Noir Corbeau – Tome 1/2
-
Auteure : J Robin
Illustratrice : J Robin
Format : Broché - ? pages
Dimension : 23,3 x ? x 15,5 cm
-
Sortie : 13 mars 2019
ISBN : 979-1-09-417337-4

Dans la même série

Lecture en ligne

Prochainement

Auteure et illustratrice

Image

J Robin

Jeune auteure et illustratrice de la région lyonnaise, J. Robin écrit des romans Fantastique/Fantasy pour la jeunesse et les adolescents depuis l’âge de 14 ans.

Après des études à l’école Emile Cohl, elle s’oriente vers le graphisme. Aujourd’hui, responsable d’un pôle spécialisé dans la mise en page de documents, elle passe son temps libre à écrire, à dessiner et à arpenter les salons littéraires ou de l’imaginaire.

Son univers, proche de l’Urban Fantasy, est à là fois sombre et coloré. Faucheuse acariâtre, démon de la ruse, fantôme lunatique et illusionniste voleur de bijou… ses textes à l’ambiance un gothique sont parsemés d’humour, d’aventure et d’antihéros. Elle cherche avant tout à distraire le lecteur, provoquer un attachement à des personnages atypiques.

« Un personnage ayant pu vous faire rire, trembler et pleurer est un personnage que vous n’oublierez jamais. »

Après son premier roman édité, « Gabigaël », J. Robin entame des années plus tard la rédaction des aventures de la petite faucheuse rouge avec la saga « Rouge Sang et Noir Corbeau ».

Le tome 1 « L’Apprentie Faucheuse » paraîtra en 2018, dans la collection luxe des Editions le Héron d’Argent. Elle aura la chance aussi bien de réaliser le texte que les illustrations de la série.

D’autres projets sont en cours, comme « Device », le magicien à la montre à gousset, et bien d’autres encore.

Avis (6)

6 avis pour L’Apprentie Faucheuse

  1. 0 out of 5

    Je viens de finir ce livre 🙂 (Je l’ai dévorée en seulement deux jours ! ma nuit a été courte…)

    Je l’ai acheté sur Livre Paris. J’avais vu passer la couverture et j’étais intriguée.

    Concrètement : un lecture génial. Il y a beaucoup d’humour, les personnages sont juste super attachants (<3 Rain) et j'ai rigolé comme jamais.

    J'ai été un peu surprise car je m'attendais à un scénario en particulier et en fait, un élément perturbateur arrive en plein milieu et chamboule tout. Mais en vérité, ce n'est pas du tout dérangeant, au contraire. Ca sort des sentiers battus!

    Et en plus, cela rend vraiment la lecture addictive. J'ai rarement accroché comme ça. On a envie de savoir vraiment ce que Amélia et Rain vont se prendre dans le coin du nez.

    Du coup, j'ai hurlé à la fin et j'attend vraiment le deuxième tome avec impatience <3 Hâte !

    Maintenant, je veux devenir faucheuse également et choisir mon Ankou xD Merci beaucoup !

  2. 5 out of 5

    J’ai terminé ma lecture hier et waouh : ce livre est génial !
    Drôle. Passionnant. Plein de vie (oui je sais que ça peut paraître fou quand on parle de faucheuses, mais c’est le cas).

    Il est très bien écrit (pas de longueur, ni de redondance, ça se lit tout seul).

    L’histoire est pleine de découvertes, d’action, de retournements de situation qui nous obligent à rester le nez dans les pages. On ne s’ennuie pas une seule seconde !
    On entre dans un monde étrange et fabuleux, on se plonge dans des aventures haletantes, on commence à voir où tout ça va nous mener et hop : tout bascule, nous chamboule et on veut absolument savoir ce qui va se passer ensuite.

    Les personnages sont excellents et chacun à son p’tit caractère. Evidemment je suis fan de Rain, comme beaucoup il me semble: comment ne pas succomber au charme du corbeau, à ses yeux bleus, à ses frasques, à son humour décapant… J’adore !

    C’est vraiment une lecture à ne pas manquer. Je valide, signe et en redemande. Vivement le tome 2 !

  3. 5 out of 5

    J’ai tellement aimé ! La présentation que nous fait l’auteure de la mort est tellement belle ! On aurait presque envie de se dire que nous aussi on pourra avoir cette seconde chance.

    On se prend à aimer la mort et tous les acteurs qui la constituent. La retranscription poétique des maux de la société qu’en fait l’auteur est, je trouve, magnifiquement trouvée et imagée. Les choix sont judicieux et parfaitement bien exploités.
    Même l’ennemi, en particulier le chef, est très bien trouvé et je pense qu’il colle parfaitement au personnage.

    Le plus amusant c’est qu’on en vient à aimer la mort et son équipe et à espérer les voir gagner le combat ! Bon, il faut dire que sans tous ces maux, sans la mort, il n’y aurait pas de vie.

    Une critique plus précise est programmée sur mon blog : http://maryjoceamoris.e-monsite.com/ à paraître le 15/08/2019.

  4. 5 out of 5

    Attention, pépite en vue ! Tout d’abord, j’aimerais vous parler de la forme puis du fond. Comme vous pouvez le voir ci-dessus, la couverture est, déjà, magnifique. Avec l’effet brillance, le corbeau semble ressortir en relief, et des dorures argentées viennent donner un éclat vif à cette illustration légèrement sombre. La couverture est on ne peut plus claire : accompagnée du titre, on comprend qu’on aura ici à faire à une histoire de faucheuse (captain obvious). Mais tout cela ne s’arrête pas à la couverture. La qualité de mise en page est elle aussi parfaitement réussie et reflète de véritables choix esthétiques afin d’agrémenter le récit et d’agripper le lecteur dans l’histoire. Les numéros de chapitres sont toujours accompagnés d’un petit dessin permettant de retranscrire le thème des prochaines pages – les différents paragraphes sont séparés par des signes distinctifs. Enfin, le roman est coupé en sa moitié par une série de sept illustrations parfaitement imprimées, dont les couleurs ressortent bien. En outre, le travail de l’autrice autour de la mise en page et de ses propres illustrations est tout bonnement majestueux – tout comme le travail éditorial réalisé par la maison d’édition Le Héron d’Argent.

    Bon, assez parlé de cette magnifique forme, parlons peu, parlons bien, mais disons-le nous : cette histoire m’a réellement transportée. Amélia est, déjà, une héroïne assez … insupportable. Mais cela est un bon point ! Et oui, si certaines héroïnes agaçantes m’ont parfois dérangé durant ma lecture, cela n’a pas du tout été le cas avec Amélia. Sa condescendance, son absence de compassion et sa façon de rester toujours humble vont de pair avec le monde dans lequel elle évolue. Vous imaginez bien qu’une faucheuse toute rose, toute gentille, ça n’irait pas trop pour collecter les âmes des morts. Toutefois, son caractère peu enviable va évoluer au fur et à mesure de l’intrigue et de ses péripéties. En sortant de son train-train quotidien de faucheuse, Amélia va, de plus en plus, s’ouvrir aux autres, et j’ai apprécié observer ce développement au fur et à mesure de ma lecture.

    Les autres personnages restent eux aussi attachants, petite mention spéciale à Rain qui, au vu de son illustration, m’apparaissait au départ comme un bad boy cliché. Mais finalement, il se révèle être un personnage très complexe, tentant de réveiller Amélia et de lui faire reprendre raison sur ses actes. Un voile de mystère flotte encore autour de lui et j’ai hâte de découvrir cela dans le second et dernier tome ! Et oui, car il ne s’agit pas d’un one-shot, tant mieux ! J’ai envie de me replonger dans cet univers où l’autrice a su développer une plume fine et délicate, où l’action s’enchaîne sans cesse.

    Les descriptions ne sont jamais lourdes et le roman se dévore littéralement – je n’ai pas eu envie de le lâcher d’une seule semelle. Il faut de suite préciser que les scènes de combat sont parfaitement écrites. S’il existe beaucoup de fantasy – peu sont celles où l’auteur réussit à maîtriser l’art des descriptions lors des combats. Ici, c’est un sans faute pour moi ! Enfin, l’humour (notamment avec Rain) tout comme l’émotion sont présents. Cela m’a permis de réellement m’attacher aux personnages, dans cet intrigue rocambolesque de fantasy.

    En quelques mots : une mise en page parfaite, de chouettes illustrations, une grande implication de l’autrice dans son récit, des personnages attachants et une intrigue originale tournant autour des faucheuses. Que demander de plus ?

  5. 5 out of 5

    Bienvenue au Sanctuaire de la mort !

    J’ai vraiment adoré ce livre. Les personnages sont très attachants et l’histoire est très bien écrite, elle se lit très facilement et on est vite absorbé dans cet univers ! Je me suis très vite attachée au duo Rain-Amelia, ce sont les « héros » de l’histoire, mais pas les plus gentils de l’histoire et j’adore le concept !

    Le livre en lui-même est très bien mis en page, comme toujours chez les Éditions du Héron d’argent.
    Les illustrations sont très belles et donne une bonne idée de comment l’auteur voit ses personnages !

    Bref, je vous recommande vivement ce très bon roman !

  6. 5 out of 5

    J’ai adoré cette histoire très originale qui est non seulement bien écrite mais aussi riche en aventures et en rebondissements.Les personnages sont charismatiques et profonds. Amelia alias Red Death est ma préférée car au-delà de son mauvais caractère sa nature spontanée et obstinée trahissent une grandeur d’âme peu commune et une sensibilité à fleur de peau. J’ai beaucoup apprécié que l’auteure change de narrateur dans l’histoire car ça ne fait que l’enrichir!
    Le livre est également très beau avec ses nombreuses illustrations.
    Bravo et je vais commander la suite bien sûr !

Add a Review