Fissures Noires

Noté 4.67 sur 5 basé sur 3 notations client
(4 avis client)

21 Histoires Fantastiques n'attendent que votre lecture pour vous faire frissonner…

Dans le Nord, des élèves d'un car scolaire meurent dans des circonstances inquiétantes. Les cocons de soie rouge qui enveloppent les corps ne seraient pas étrangers au décès des victimes.

1916, sur le front allemand : et si la porte des Enfers n'était pas dans les tranchées, mais au sein d'un mystérieux tableau ?

De nos jours : la fête d'une association frappée par un sniper. Hasard ? Vengeance ? Qui survivra pour raconter ?

À Locquières, un chômeur profanant la tombe de son patron par dépit va réveiller d'inquiétantes forces obscures…

Londres, la City : et si l'or de Midas étincelait toujours entre les mains des traders ?

Ouvrez les yeux et voyez : le monde tel que vous le connaissiez a déjà commencé à changer. L'univers familier se délite et laisse place à l'Ailleurs.

Laissez votre réalité se fissurer…

En stock

20.00 

UGS : 979-10-94173-10-7 Catégories : ,

Description

Titre : Fissures Noires
-
Auteur : Jess Kaan
Illustrateur : Pascal Quidault
Format : Broché - 336 pages
Dimension : 23,3 x 2,1 x 15,5 cm
-
Sortie : Février 2015
ISBN : 979-10-94173-10-7

Vous aimerez aussi

Lecture en ligne

Auteur

Image

Jess Kaan

Né sur les bords de la mer du Nord, Jess Kaan est un auteur éclectique puisque ses écrits couvrent les champs de la sf, de la fantasy humoristique et surtout du fantastique.

Dans ses écrits, Jess Kaan nous montre des personnages ancrés dans la réalité qui basculent soudain, la faute à un grain de sable qui vient gripper la mécanique parfaitement huilée. Ses récits souvent basés dans le Nord Pas de calais naissent d’anecdotes vécues, entendues…

Jess n’a qu’une envie que vous éprouviez de l’empathie pour ses personnages afin de vous confronter vous aussi à la déglingue de la réalité.

Jess Kaan a été publié en France mais aussi à l’étranger (USA, Canada, Pologne, Grèce, Espagne, Russie ). Il a reçu en 2003 le prix merlin pour sa nouvelle L’affaire des elfes Vérolés et en 2005 le prix de l’armée des douze singes.

Illustrateur

Image

Pascal Quidault

Après un passage aux beaux-arts puis une école d’architecture et de design, la découverte du numérique et de ses nombreuses possibilités ont définitivement fait chuter Pascal Quidault dans le monde de la création graphique et principalement de l’illustration fantastique.

Fortement inspiré des illustrateurs anglo-saxons, il donne vie à différents univers comme l’héroic-fantasy, la dark fantasy ou la science fiction.

Actuellement freelance, Pascal Quidault travaille notamment dans le domaine de l’édition, le jeu de rôle et le jeu vidéo avec des clients tels que Hachette, Gallimard, Flammarion, Lokomodo, Bragelonne, Games Workshop, Fantasy Flight Games, Mongoose Publishing, Applibot, etc.

Avis (4)

  1. 0 out of 5

    Acheté à Paris Manga après avoir longtemps hésité, MERCI !

    Je me suis régalé dans les transports…puis au bureau 😀

    Pourriez-vous me contacter si l’auteur sort d’autres nouvelles ?

  2. 5 out of 5

    Avec Chute d’une damnée, Jess Kaan propose une préquelle du Portrait du mal, c’est à dire une analepse, ou, pour ceux qui manquent de vocabulaire français et préfèrent les anglicismes, un flashback. Printemps 1916. Le caporal-estafette allemand a pris ses habitudes dans un bistrot, dégustant son petit verre rituel de genièvre. Un jour son regard d’artiste est attiré par un tableau accroché au fond de la salle. Et ce tableau lui fait de l’œil. Une église de pierre dans une campagne arborée, tout ce qu’il y a de plus banal et pourtant il s’en dégage une solennité qui ne laisse pas indifférent le soldat. La peinture est l’œuvre d’un artiste local, un Flamand. Il lui faut absolument rencontrer ce peintre retiré et vivant en ermite.
    Jess Kaan nous réserve une jolie surprise en forme d’épilogue dans un contexte historique qui ne manque pas de sel.
    http://leslecturesdelonclepaul.over-blog.com/2016/02/les-mondes-de-masterton-anthologie-hommage-a-graham-masterton-presentee-par-marc-bailly.html

  3. 5 out of 5

    Fissures noires est avant toute chose un roman qui regroupe 20 nouvelles, qui peuvent êtres courtes (20 pages) et certaines longues (40 pages). Nous plongeons dans un univers extrêmement mystérieux , dans des époques différentes, des styles de vies qui nous sont familier (ou pas).
    En commençant ce roman, j’ai vraiment apprécié le style de l’auteur qui a un style fluide et particulier, qui n’en n’est moins très joli et simple à lire. Étant donné que je suis de la région du nord et que l’auteur en parlait (dans sa description, il est marqué que Jess Kaan trouve cette région très sympathique), j’ai apprécié pouvoir découvrir des villes que je connaissais et d’autres pas.
    Dans ce roman, il y a, comme je le disais plus haut, un univers sombre et mystérieux, ainsi qu’une ambiance sombre et malsaine.
    Je dois vous avouer qu’à certaines scènesj’ai eu (un peu) peur, mais ce n’est pas du tout un roman d’horreur, seulement l’auteur nous met tellement dans l’ambiance, que ça nous happe totalement.
    Les nouvelles se valent au niveau de l’écriture, j’en ai évidemment préféré certaines plus que d’autres au niveau de l’intrigue, mais je ne peux pas dire avoir été déçu par l’une d’entre elles.
    Jess Kaan est également très à l’aise dans l’exercice de la nouvelle et (heureusement) ça se sent.
    Je voulais féliciter la maison d’édition pour le très beau (et bon) travail fournis pour la première de couverture que j’aime beaucoup
    En conclusion, un roman que je vous conseille beaucoup et qui fera le bonheur de certain(e)s et d’autres.
    http://lapassiondelire7.blogspot.fr/2015/11/fissures-noires-de-jess-kaan.html?m=1

  4. 4 out of 5

    Grâce à un voyage en train de quelques heures, j’ai pu apprécier et finir ce roman, qui est en fait une succession de nouvelles. Pour être une expatrié dans la région de prédilection des ces nouvelles, j’ai eu aucune difficultés à me couler dans l’ambiance. En parlant, d’ambiance il y a quelques fois où j’ai été mal à l’aise mais je n’ai pas détesté au point d’abandonner la lecture, l’univers est sombre mystérieux et bien rendu par le style de l’auteur!
    J’ai adoré la lecture et je remercie l’équipe des édition de me l’avoir fait découvrir et j’ai hâte d’en lire d’autre 🙂

Ajouter un avis